top of page
A4E00793-367F-4C03-902D-9B10657F393C.png

PRESENTATION DU NOUVEL ENTRAINEUR GENERAL

Découvrez qui est Michaël Anis nouvel entraîneur général de l'APB FC...

INTERVIEW MICHAEL ANIS


"Qui êtes-vous ? Quelle est votre expérience en tant qu'entraîneur ?"


"Je m'appelle Michaël Anis. En 2001, j'ai obtenu mon BEES1°, et j'ai eu le privilège d'être éducateur pendant trois belles années auprès des jeunes joueurs de 18 ans en DH à Sablé. Cependant, une décennie s'est écoulée, et j'ai fait une pause pour me consacrer pleinement à mes enfants, étant moi-même encore joueur à l'époque.

Mais le destin m'a rappelé vers ma passion, et en 2015, j'ai repris mon rôle d'éducateur à l'UCAP, car le terrain vert me manquait terriblement. Dans un premier temps, j'ai commencé en accompagnant mes enfants, puis j'ai retrouvé le plaisir d'être éducateur au Sablé FC. J'ai eu la chance de travailler avec les U14R, U15R et les U17 qui jouaient en U18R.

La dernière saison a été vraiment spéciale et m'a marqué profondément. Nous avons évolué dans une catégorie supérieure, mais malgré cela, nous avons été en tête du classement. Nos performances ont même été récompensées avec une incroyable participation aux quarts de finale de la coupe des pays de la Loire U17 Initiative. Reprendre cette aventure avec les jeunes joueurs et voir leur progression m'a apporté une joie immense et a ravivé ma passion pour l'éducation sportive."


"Quel est votre parcours en tant que joueur ?"


En tant que jeune joueur, j'ai fait mes premiers pas sur le terrain dès l'âge de 6 ans à l'AS Juigné. À l'âge de 9 ans, j'ai intégré l'équipe de Sablé en minimes. Mon parcours sportif s'est ensuite enrichi lorsque j'ai eu l'opportunité de suivre le cursus de la section sportive au collège Reverdy, des années de formation qui m'ont été offertes par Monsieur Lamy. Grâce à ce programme, j'ai été envoyé en stage et j'ai eu la chance de participer aux sélections de la ligue du Maine. Ces moments m'ont permis d'attirer l'attention de plusieurs clubs professionnels.

Finalement, mon choix m'a conduit vers Sochaux, où j'ai passé quatre années mémorables au centre de formation, côtoyant des joueurs de renom tels que Franck Sylvestre, Mickael Madar, et bien d'autres. Durant cette période, j'ai évolué en 17 nationaux et en équipe réserve, atteignant le niveau équivalent de la N2 aujourd'hui, soit la 3ème Division. J'ai également vécu deux quarts de finale de Gambardella, bien que perdus face à Nantes et Monaco sur le tapis vert.

Mes performances sur le terrain m'ont valu deux présélections en équipe de France des moins de 17 ans, une expérience inoubliable à Clairefontaine, où j'ai partagé ma chambre avec Vikash Dhorasso.

Mon parcours m'a ensuite guidé vers Le Mans (MUC 72), où j'ai eu l'opportunité de jouer une trentaine de matchs en 2ème Division (Ligue 2), encadré par des figures inspirantes telles que Loulou Pignolet, mon mentor, Willy Bolivard, Régis Beunardeau, et d'autres talents.

Après un court passage à Libourne, suivi d'une expérience d'un an et demi à Segré en National, j'ai continué mon chemin footballistique à La Flèche en N3, sous l'encadrement de Jean-Michel Godart. Puis, plein de nostalgie et d'enthousiasme, je suis revenu au Sablé FC en DSR, pour finalement accéder à la DH.


"Quelles sont vos diplômes ?"


"En 2001, j'ai décroché mon précieux BEES1, auquel s'est ajoutée ensuite l'équivalence du BEF. Enrichissant davantage mon parcours, je me suis également épanoui en tant qu'éducateur sportif territorial, comblant ma passion pour le sport et le coaching. De plus, j'ai eu le privilège d'acquérir le titre de maître-nageur."


"Quelles sont les valeurs et la philosophie en tant qu'entraineur, notamment en ce qui concerne le jeu, le développement des joueurs, l'éthique de travail... ?"


"Je souhaite apporter mon expérience pour faire progresser les joueurs aguerris mais aussi faire progresser les jeunes qui sont l’avenir du club. Je suis plutôt quelqu’un de posé et calme, qui ne cherche pas à se mettre en avant mais plutôt à mettre en avant mes joueurs. Je n’aime pas l’injustice et surtout comme tout le monde je pense, a horreur de la défaite. Ma philosophie : le jeu, le jeu et le jeu… j’aime le ballon et surtout l’avoir. Moins l’équipe adverse l’aura, moins ils seront dangereux."


"Quels sont vos objectifs avec l'APB FC, à court et long terme avec l'équipe première ?"


"Pour moi, l’objectif à court terme est de garder un maximum de joueur et jouer les premiers rôles  voir remonter le plus vite possible. Il faut des objectifs forts et communs pour pouvoir avancer.  A plus long terme, c’est se maintenir en Ligue et faire un « coup » en Coupe car la coupe a une saveur particulière."


"Comment souhaitez-vous collaborer avec les dirigeants, les entraîneurs et les membres du club pour atteindre les objectifs communs ?"


"Je souhaite préserver ce qui fonctionne bien : l'esprit d'équipe et familial, le bien-vivre et le bien-être au sein du club. C'est en parfaite harmonie avec ma vision, sans négliger pour autant la compétition et les objectifs ambitieux fixés pour l'équipe A et l'ensemble du club. Pour moi, l'échange de compétences et la résilience sont deux aspects essentiels pour progresser ensemble, que ce soit avec les coachs ou les dirigeants. Je suis animé par la volonté d'assister à un maximum de matchs afin d'échanger également sur la progression des joueurs, qu'ils soient jeunes ou moins jeunes. Enfin, avec les membres, j'aspire à instaurer une relation de confiance et de bienveillance, car chacun a un rôle essentiel à jouer et la vie d'un club repose sur l'implication de chacun de ces acteurs."


" Quelle est votre relation avec le football ?"


"Je suis effectivement un passionné, on n’accepte pas ce genre de poste sans passion. Et le football reste un jeu ou l’on doit savoir gagner mais aussi perdre. C’est une école de la vie. Tout ce que je fais dans le milieu footballistique, je le fais par et avec plaisir…"


"Quelle est votre vision pour l'avenir de l'équipe première de l'APB FC ?"


"Comme je le disais précédemment, je souhaite que l’on remonte très vite à l’échelon supérieur, mais il ne faut pas que ce ne soit qu’une volonté personnelle. C’est celui de tout un club (joueurs, coachs, dirigeants, membres, sponsors et supporters)."


"Quelles sont les premières actions que vous comptez entreprendre pour remettre l'équipe sur la voie de la réussite après la descente en régional 3 ?"


Après une descente, il est souvent difficile de se remobiliser, on le voit avec certaines incertitudes de certains joueurs. Le football, c’est aussi une remise en question constante, de tous les jours. C’est pourquoi, ma première action à mettre en place sera de remobiliser les joueurs le plus vite possible et reprendre du plaisir à être ensemble. Pour terminer, je veux que chaque joueurs prennent conscience de ses qualités et que chacun se donne à 200 pourcents en match comme à l’entraînement. C’est à travers le travail que l’on progresse. Et le résultat en est que plus beau…"

Thibaut Clément et Michaël Anis

26 juil. 2023

PARTENAIRES OFFICIELS.png
bottom of page